Uncategorized

L’Energiewende handicapé par l’absence d’un « Linky » allemand

allemagne_energiewende_linky

Crédit : Esa

Souvent cité comme l’exemple à suivre en matière d’énergies renouvelables, l’Allemagne peine à maintenir le cap de sa transition énergétique. Grogne de la population face aux coûts, désintégration progressive des énergéticiens, et recours massif au charbon. Pour limiter la facture (estimée à 350 milliards d’euros entre 1996 et 2014), le gouvernement d’Angela Merkel a décidé de faire l’impasse sur les compteurs communicants (appelés en France : « Linky »). Problème, cette économie à court terme risque de s’avérer coûteuse à plus longue échéance.

Pourquoi l’Allemagne n’installe pas de compteurs communicants ?

Le système électrique outre-Rhin est complexe… très complexe : plus d’un millier de fournisseurs d’énergie (contre une douzaine en France), 800 gestionnaires de réseaux de distribution (ERDF gère 95% du réseau français), quatre transporteurs d’électricité (un seul dans l’Hexagone : RTE). Côté consommateurs, les compteurs sont achetés et détenus par les propriétaires des habitations.

Pour moderniser son secteur électrique, l’Etat fédéral s’est donc trouvé confronté à plusieurs milliers d’entreprises et à des millions de consommateurs-électeurs. En matière d’énergies renouvelables, il est parvenu à ses fins : inciter les professionnels à investir grâce aux subventions. Les capacités de production éolienne et photovoltaïque ont quadruplé entre 2000 et 2015.

Concernant les compteurs communicants, Berlin s’est par contre borné à exiger que les bâtiments neufs et les plus gros consommateurs et producteurs d’électricité s’en équipent. Une étude d’Ernst & Young, en 2013, avait ainsi estimé entre 15 et 20 milliards d’euros le coût d’un déploiement généralisé de nouveaux compteurs outre-Rhin. Le pays ne peut en effet pas compter sur des économies d’échelle comme en France, où ERDF assure la commande massive et standard de nouveaux compteurs, réduisant d’autant les coûts (5 milliards d’euros).

Une mauvaise opération à long terme

L’Allemagne commence toutefois à s’apercevoir qu’elle a négligé un paramètre important : la stabilité du système électrique. La gestion des énergies renouvelables est une vraie gageure. Leur production dépend en effet de la fluctuation du vent et du soleil. Or, pour fonctionner correctement, le réseau doit maintenir une balance parfaite entre production et consommation. C’est justement pour gérer cet équilibre que les compteurs communicants s’avèrent intéressants.

En France, les nouveaux compteurs démontrent leur capacité à réguler l’intermittence des énergies renouvelables en jouant sur la demande plutôt que sur l’offre. Lorsqu’outre-Rhin, on est obligé d’arrêter les éoliennes, car elles produisent plus que ce qui est consommé ; en France, les tarifs de l’électricité sont baissés pour inciter à consommer davantage (déclenchement des ballons d’eau chaude, des lave-linges, etc). Inversement, quand le vent et le soleil se font rares, le suivi de consommation grâce aux compteurs permet d’identifier les sources d’économie ; l’Allemagne, elle, démarre ses centrales à charbon.

Confronté à ces problèmes et au développement plus lent qu’attendu des compteurs communicants, Berlin pourrait revenir sur sa décision de ne pas généraliser son propre « Linky ». En attendant, le secteur allemand de l’électricité s’enfonce dans la crise et les factures des consommateurs augmentent.

À propos de enjeuxelectriques

Actualités et débats sur les enjeux de l'électricité

Discussion

6 réflexions sur “L’Energiewende handicapé par l’absence d’un « Linky » allemand

  1. Je trouve le sujet très intéressant, d’ailleurs je trouve qu’en France le fait de baisser les tarifs selon les heures permet à nous citoyens de faire ennormement d’économie d’energie . De plus j’ai reussi a baisser mes factures EDF annuelle de presque 35% j’ai trouvé ma solution sur http://www.jazXavierrtois.com ! C’est absolument génial pour baisser la facture d’énergie !
    Encore merci, bien cordialement, Didiane M.

    Publié par Didiane M. | 21 septembre 2016, 4:53
  2. Je trouve scandaleux qu’on nous oblige en France à installer des compteurs Linky sous prétexte que cela nous fasse faire des économies d’énergie. Nous payons les factures, nous savons très bien réguler nos consommations pour faire des économies d’énergies !! Ce site explique pourquoi les compteurs LINKY sont un avantage pour EDF et l’état. Je vous invite à regarder : http://www.ardi31.com

    Publié par Georgette PARMENTIER | 22 septembre 2016, 1:56
  3. Bonjour à tous,

    Merci pour cet article très intéressant!
    Pour ma part je suis totalement contre pour installation de ces nouveaux compteurs dits nouvelle génération. D’après plusieurs rapports de différents professionnels de la santé ce compteur serait très néfaste pour notre santé à cause des ondes qui s’évacuent et pourrait nous donner des maladies graves tel que le cancer.
    Notre vie privée est également scrutée, ils peuvent connaitre toutes nos habitudes : à quelle heure on se lève, on se couche, lorsqu’on n’est pas chez nous, nos habitudes de consommation …
    Je suis une personne très investie dans les énergies renouvelables et mon avis Linky ne correspond pas aux critères. Plusieurs fournisseurs d’électricité proposent des contrats écologiques sans avoir besoin des compteurs Linky tel que directe énergie, EDF.

    Veuillez trouver ci-dessous un lien très intéressant
    http://www.argon-energy.com

    Publié par Aupry | 29 septembre 2016, 11:01
  4. Bonjour;
    Enfin un article qui parle d’un sujet très intéressant, je suis hyper fan de ce genre d’article qui parle d’énergie, de ceux qui parlent dès la consommation d’énergie et des différents moyens de faire des économies. J’en ai trouvé beaucoup sur le net, j’ai trouvé entre autres ce site : http://www.chauffage-ausol.fr qui m’a apporté beaucoup de réponses. Si vous voulez vous pouvez y jeter un oeil vous ne serez pas déçus.
    Bon courage
    Hortense

    Publié par Aupry | 30 septembre 2016, 10:31
  5. Hello ! J’ai toujours aminé l’Allemagne pour son organisation que ce soit en termes de politique et en termes d’économie d’énergie, mais depuis peu ils ont un l’air de s’y perdre ! Se mettre au Linky pourrait éventuellement les sauver !
    Moins de mains d’œuvres plus de résultats !
    On peut nous en revanche en France choisir sont fournisseurs faire de réelles économies !
    J’ai vu avec mon ami hier soir un site ou tout simplement vous pouvez comparer les différents fournisseurs tels que EDF ENgie, Eni etc . que ce soit dans le gaz ou l ‘électricité !
    http://www.aurinko-energies.fr

    Publié par Z.G | 12 octobre 2016, 10:36
  6. Bonjour!!
    Petite question! En France nous n’allons pas passer a ce type de contrats et de fonctionnement???
    J’ai pas l’impression que ce soit une bonne idée…?
    J’ai jeté des coups d’oeil à gauche et à droite sur quelques sites pour trouver des infos… Dites moi ce que vous en pensez!!
    http://www.ecoresp.fr/

    Laurette

    Publié par Lavalee | 13 octobre 2016, 10:32

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :