Uncategorized

Linky : place aux consommateurs !

La généralisation de Linky, le nouveau compteur électrique, annoncée il y a quelques mois suscite beaucoup d’espoirs, chez certains, et de perplexité voire d’hostilité chez d’autres.

En lançant « Watt & Moi », « un dispositif d’information sur les données de consommation électrique », ERDF et Grand Lyon Habitat tentent de répondre à des exigences formulées notamment par les associations de consommateurs.

Controverses

Du côté positif, le compteur est présenté par les professionnels de l’électricité, comme la première pierre des réseaux intelligents (ou smart grids) qui vont permettre d’optimiser la production et la consommation d’électricité. Ce faisant, il s’agit de contribuer à répondre à des défis du XXIème siècle, tels que : l’intégration des énergies renouvelables, la réduction de émissions de CO2, la maîtrise des dépenses énergétiques ou l’indépendance énergétique.

Pour d’autres, même si ces avantages pour les réseaux ne sont pas niés, le compteur communiquant Linky est perçu comme coûteux et sans réelle contrepartie pour le consommateur.

L’expérimentation « Watt & Moi »

Avec « Watt & Moi », l’expérimentation « d’accès aux données de consommation électrique pour les locataires, rendu possible grâce au compteur Linky », il s’agit de « se familiariser avec les données de consommation » et de fournir, aux usagers, un outil permettant d’adapter « ses comportements de consommation électrique ».

Cette expérimentation « libre, sans engagement et sans contrepartie » est lancée auprès d’un millier de locataires déjà équipés du compteur Linky à Lyon et dans les communes environnantes. Chaque foyer peut suivre sa consommation électrique en ligne, sur le site internet sécurisé watt-et-moi.fr. Au-delà de l’évolution de ses propres consommations, le site permet aussi de se comparer à des logements ayant des caractéristiques similaires au sien.

Afin de mesurer l’efficacité de ce dispositif, l’expérimentation fait l’objet d’un suivi sociologique, dont les premières conclusions devraient être livrées au public en octobre 2012. Il s’agit, selon ERDF et Grand Lyon Habitat, d’apporter « une compréhension en profondeur des perceptions et des vécus » du locataire « face au site internet » et « dans son usage quotidien de l’électricité ».

Lyon, pionnière des Smart Grids français

Avec ce projet Lyon, via le bailleur social Grand Lyon Habitat, ajoute une nouvelle initiative à ses démarches multiples en matière de Smart Grids, puisque la ville participe déjà à des projets tels que GreenLys ou Smart Community.

Espérons qu’avec Linky, « Watt & moi » et ces autres projets, le volontarisme de Lyon permettra de réconcilier industriels, pouvoirs publics et associations de consommateurs en faveur d’une électricité sûre, abordable et durable partout en France.

À propos de enjeuxelectriques

Actualités et débats sur les enjeux de l'électricité

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :